DANS LES VEINES RALENTIES

ELSA GRANAT

[DYPTIQUE AVANT L'OUBLI, SE RETROUVER]

Mise en scène : Aurélie Van Den Daele

Assistant à la mise en scène : Grégory Fernandes

Dispositif scénique (lumière-scénographie-son-vidéo) : Collectif InVivo

Julien Dubuc - Chloé Dumas - Samuel Sérandour

Costumes : Laëtitia Letourneau

Jeu : Aurore Erguy - Julie Le Lagadec - Marie Quiquempois - Antoine Sastre - Aurélie Toucas

Production Deug Doen Group. Avec l’aide au compagnonnage de la DRAC Île-de-France,Théâtre Cazaril. Avec l’aide de la CASQY, le soutien de la Ferme du Mousseau et de l’IMR-Théâtre de Chair de la Vérrière. Avec l’aide d’Arcadi dans le cadre des plateaux solidaires / avec l’aide à la diffusion d’ARCADI et de la mairie de Paris

Coproduction > Théâtre de l’Aquarium et la Région Île-de-France

REPRISE NOVEMBRE 2014​

1i - 2i - 5 - 7 - 9i - 12 - 14 - 15 - 16 19 - 21 - 23i - 26 - 28 - 30i 

THÉÂTRE DE L'AQUARIUM - CARTOUCHERIE

i = INTÉGRALE DU DIPTYQUE

Trois soeurs.

 

Agnès, photographe est en train de mourir lentement dans la maison familiale. Anna, son aide à domicile, informe ses deux soeurs Karin et Maria de la gravité de la situation. Celles-ci viennent la veiller.

 

La proximité de la mort et l'imminence sans cesse différée créent des rapports aiguisés entre les trois femmes.

 

Contraintes à attendre, elles vont faire l'expérience de leurs liens, essayer de se découvrir, de se contrôler. Traverser la crise de sang froid...

 

Une symphonie à cinq voix autour de la question de la liberté de l'individu face à la mort.

 

>>> DOSSIER DU SPECTACLE